Conçue par le designer suisse David Colombini, Attachment est une machine poétique qui permet d’envoyer dans les airs des messages digitaux, images ou vidéo, dans les airs grâce à un ballon biodégradable.

L’idée d’Attachment a débuté comme projet de diplôme de David à l’ECAL, au printemps 2014. En octobre de la même année, ce projet reçu le soutien du Pourcent Culturel Migros afin de developper l’objet final. La machine a ensuite été finalisée en 2016 grâce à une collaboration avec Thomas Grogan et l’aide de Niklas Hagemann.

Attachment est un concept poétique, “une bouteille à la mer 2.0”. Inspirée des inventions du sculpteur suisse Jean Tinguely, cette machine totalement automatique donne une forme physique aux messages digitaux que chacun pourra envoyer sur le site Internet.

La machine grave en effet votre message sur une fine carte en bois, elle-même reliée à un clip. Un convoyeur de ballons se déplacera pour fixer l’un d’entre eux sur une valve libérant l’hélium dont le ballon se gonflera. Finalement, un simple clip de bois assurera la fermeture du ballon qui sera ensuite lâché dans les airs et voyagera de manière aléatoire jusqu’à un potentiel destinataire.



  • Photo of the Poetic Machine, London, december 2016
  • Photo of the Poetic Machine, London, december 2016, Screenshot video
  • Detail of Attachment, At Mapping Festival, Geneva
  • Balloon just released in the air. At Mapping Festival, Geneva
  • Found wooden message and detail of balloon and clip
  • Attachment at Cinekid Festival, September 2016
  • Attachment at Cinekid Festival, September 2016, Screenshot video by Maarten Berkers
  • Attachment engraver in action, At Mapping Festival, Geneva
  • Detail of engraved message
  • Detail of the control box of Attachment and air compressor

"Lorsque j’avais une dizaine d’années, j’ai gagné un concours de lâcher de ballons. Mon ballon a voyagé jusqu’en Autriche et ça m’avait marqué."

C’est ainsi que David évoque l’anecdote qui, quatorze ans auparavant, est peut-être à l’origine de son projet.
Egalement marqué par l’ouvrage de l’écrivain français Eric Sadin, « La société de l’anticipation », David, s’emploie à prendre le contrepied de l’utilisation actuelle de certaines technologies dites «intelligentes». Il utilise ces dernières pour inviter à communiquer différemment : à la maîtrise du temps et à l’immédiateté, il préfère l’aléatoire, la patience de l’attente et le goût de l’imprévu.






Vidéo

Vidéo par Calum Bowden et David Colombini. Décembre 2016.

Le film - basé sur un fait réél - raconte l'histoire d'un message envoyé par Thomas durant une exposition à Zurich et retrouvé par un inconnu en Slovakie à plus de 1000km de là où se trouvait la machine.

Comment cela marche

1 Connectez-vous sur attachment.cc puis envoyez votre message poétique de manière digitale, en y joignant une image ou une vidéo si vous le souhaitez.
2 La machine gravera ensuite votre message sur une carte en bois puis l’attachera à un ballon remplie d’hélium. Une fois relâché le ballon s’envolera et enverra votre message dans les airs.
3 Le ballon porteur de votre message voyagera de manière aléatoire vers une destination inconnue.
4 Quelque part, quelqu’un pourrait le trouver.
5 Si c’est le cas, cette personne pourra ensuite se connecter à www.attachment.cc/discover.php et introduire le code qui lui permettra de connaître la provenance du message et la totalité de son contenu.
6 Si elle le souhaite, cette personne pourra vous répondre directement par email.
7 Le site Web est également doté d’une carte interactive (www.attachment.cc/map.php)sur laquelle vous êtes invités à indiquer où vous avez trouvé le ballon. Cette carte offrira finalement une vision d’ensemble de la localisation de tous les ballons découverts


La question écologique

La démarche des deux designers a également été guidée par des préoccupations écologiques. Les ballons sont fabriqués à partir de latex biodégradable, tandis que lemessage est gravé sur une fine plaque de bois (balsa).